Rappel gratuit Les intervenants de l'association - Association Gingando

Les intervenants de l’association

Cécile Bennegent alias Covinha
Directrice de projets associatifs et prof. Capoeira, fondatrice de l’association

20150407_183747

Née en banlieue lyonnaise, Cécile Bennegent s’est immergée dans la culture brésilienne il y a plus de 20 ans, à travers la découverte de la batucada à Lyon et ses études en Ethnologie. Après l’obtention de sa licence, elle effectue son premier voyage au Brésil en septembre 1995, pour faire une « pause » dans ses études et partir à l’aventure. Une nouvelle histoire commence.
C’est à Salvador qu’elle découvre la capoeira, et à Recife qu’elle débute en 1996.
Au retour de son 2ème séjours en mars 1997, elle rencontre Mestre Sorriso vivant à Montpellier depuis peu. Avec lui, elle peut continuer de pratiquer la capoeira et il deviendra son mestre.

A la rentrée 1997 : alors présidente de l’association Cores Vivas du Brésil, les premiers ateliers et stages de capoeira sont organisés à Lyon avec Mestre Sorriso (stages mensuels co-organisés avec Cesar Allan et ateliers hebdomadaires d’entraînement en autonomie avec quelques nouveaux adeptes).
En parallèle, elle reprend ses études en maîtrise de socio-anthropologie, sur le thème de la capoeira, dont le mémoire finalisé en 1999 sera finalement publié en 2002 d’abord en auto-édition puis aux éditions Budo en 2006 sous le titre de « Capoeira, l’art de lutter en dansant ».
En février 2005, elle crée l’association Gingando, dans un premier temps pour divulguer la « culture capoeira » sur le net puis donne ses premiers cours à Lyon Croix Rousse et passe son grade d’Instructeur (corde bleue senzala).
Suite à son mémoire, le projet de réalisation d’un documentaire se met en place en 2000 avec Mathias Monarque débutant alors la capoeira. Plusieurs années de préparation et d’écriture donneront naissance au film documentaire « Vida de Mandingueiro : être capoeira », réalisé par Mathias Monarque et co-écrit avec lui, sorti en 2006 en co-prod. avec France3 Rh-Alpes. Bande annonce du film ici
En 2007 : les cours enfants et adultes se multipliant, Cécile décide de passer un diplôme d’Etat pour approfondir ses compétences. Elle obtiendra un BPJEPS animation culturelle, spécialité Corps, danse et voix, avec le Théâtre du Mouvement à Lyon 1er en 2008.
C’est durant cette période qu’elle crée le Festival BrasiLyon : cultura & capoeira, rencontre culturelle annuelle puis biennale à partir de 2010.

En 2015, elle complètera sa formation en passant UC complémentaire du BPJEPS lui donnant accès au poste de direction de Centre d’accueil de Loisirs. En octobre 2017, en reconnaissance de son parcours et travail, son maître lui attribuera le grade  de contra-mestre (contre-maître) au sein de son groupe de capoeira, le groupe senzala de  Rio.  Elle devient ainsi la première femme européenne à le passer.

 

Rodolphe Chane alias Pixote
Prof. De capoeira du groupe, associé collaborateur.

foto Pixote pour site

Rodolphe est né à l’île de la Réunion. C’est lors de sa formation de professeur de Moringue, rituel de combat réunionnais, qu’il entend parler de Mestre Sorriso. Il décide alors de partir à Montpellier afin de suivre ses enseignements.
Capoeiriste depuis 2000, il est aussi danseur et acrobate professionnel depuis 2008 et il a participé à de nombreux événements de Capoeira, contribuant à diffuser cet art dans divers pays (Allemagne, Egypte, Asie, Australie).
En 2012, il vient à Lyon pour travailler avec l’association Gingando et s’installera finalement pour continuer à enseigner et développer son travail parmi nous.

Tereza Azevedo
professeur de danse brésilienne, investie dans l’association depuis 2008

foto Tereza pour site

Née au Brésil à Rio de Janeiro, Tereza AZEVEDO est depuis son plus jeune âge dans le milieu culturel et artistique, en particulier la danse, la musique et le théâtre. Elle a très vite fait ses armes en intégrant divers collectifs avec qui elle a sillonné le monde, comme la « Compagnie Aérea » de danse ainsi que le célèbre groupe de théâtre de rue « Tá na rua » et la Compagnie « Brasil Brasileiro ».

Son parcours artistique a été enrichi par ses rencontres, avec son maître Amir Haddad, Claudio Segovia, Elza Soares, Jair Rodrigues (in memoriam), et d’autres excellents artistes.
Arrivée en France en 2007, elle développe un travail culturel autour de la danse Brésilienne en tant que danseuse, chorégraphe, et animatrice d’ateliers de danses hebdomadaires et de stages pour les enfants, les adultes, les personnes âgées et handicapées.
Elle aime échanger et transmettre son art en contribuant avec les associations, les compagnies et groupes de danse, de musiques et de capoeira. Elle s’intéresse en particulier au métissage culturel hérité de l’Afrique en axant ses chorégraphies et ses cours sur la culture afro-brésilienne qu’elle incarne en France et à l’étranger.
Tereza fait partie de l’équipe gingando depuis de nombreuses années et transmet son énergie et sa bonne humeur lors des cours de danse pour les petits et les grands. Elle brise les codes sans pour autant les rompre amenant une dimension dans la danse brésilienne encore peu explorée.

Mestre Sorriso
Maître de capoeira des professeurs de l’association et leurs élèves.

Mestre_sorriso

Né à Rio de Janeiro, dans le quartier botanique Morro do Sossego Mestre Sorriso (qui signifie sourire en français) vit dans la favela de Santa Marta lorsqu’il fugue et à l’âge de huit ans, devenant un enfant des rues. Il découvre la capoeira à l’âge de 9 ans et demi, avec un groupe de jeunes adolescents qui se découvrent et pratiquent cet art avec diverses influences. Parmi le groupe, les frère Flores, dont Rafael qui deviendra son maître, tout en étant comme un père et un frère. Dans les années 80, il commence à voyager en Europe, d’abord à Paris où il participe à la Première Rencontre Européenne de capoeira.
Il s’installe en 1996 à Montpellier où il développe un travail depuis et a formé plusieurs enseignants, instructeurs, professeurs et contra-mestres français.
Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page de l’histoire du groupe Senzala.